Qui sommes-nous ?

Présentation

La Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre (FSSP) est une société cléricale de vie apostolique de droit pontifical. Cette communauté de prêtres catholiques, sans vœux religieux, travaille à une double mission dans le monde : premièrement, la formation et la sanctification des prêtres dans le cadre de la liturgie selon la forme extraordinaire du rite romain ; deuxièmement, l’action pastorale de ces prêtres sur le terrain, au service de l’Église.

La Fraternité a été fondée le 18 juillet 1988 par une douzaine de prêtres et quelques séminaristes. Peu de temps après sa fondation et grâce à l’aide du Cardinal Ratzinger, futur Benoît XVI, elle a été accueillie au sanctuaire marial bavarois de Wigratzbad (Allemagne). C’est là que se trouve aujourd’hui le séminaire européen de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre. Quelques années plus tard, un autre séminaire était fondé à Denton, dans le Nebraska (Etats-Unis). La Fraternité Saint-Pierre compte aujourd’hui dans le monde environ 300 prêtres et 150 séminaristes.

La formation

La Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre dispose de deux maisons de formation : la première à Wigratzbad, en Allemagne (Bavière), la seconde à Denton (État du Nebraska), aux États-Unis. Les candidats suivent une année de préparation spirituelle (année de propédeutique) avant de commencer le cycle de philosophie (de deux ans), puis celui de théologie (de quatre ans). Durant ces années de prière, d’étude et de vie de communauté, le candidat au sacerdoce acquiert progressivement une maturité humaine, une discipline personnelle et une plus grande union au Christ.

L’action pastorale

Après ce temps de formation, les prêtres de la Fraternité sont envoyés dans une de nos maisons pour exercer leur ministère. La Fraternité œuvre sur cinq continents. Nos prêtres travaillent ensemble à y prêcher l’évangile et à enseigner la doctrine ; ils contribuent à l’éducation tant morale que religieuse de la jeunesse (écoles et mouvements de jeunes) et participent à l’animation spirituelle de pèlerinages, de retraites, et d’autres activités. Ils ont reçu du Saint-Siège le privilège d’administrer les sacrements en utilisant les livres liturgiques en vigueur en 1962 (forme extraordinaire du rite romain) et ils exercent leur ministère dans les diocèses où l’évêque leur a confié une mission pastorale conforme à leur charisme propre.

Le District de France

Lorsqu’en septembre 1988, la Fraternité Saint-Pierre commence sa mission apostolique en France, tout est à faire : organiser les tout premiers apostolats, répondre aux demandes d’installation, visiter, contacter, mettre en place la maison administrative… Dès sa reconnaissance canonique, la toute nouvelle communauté suscite enthousiasme, bienveillance ou intérêt, alors qu’à peine une dizaine de prêtres exercent en son sein un ministère actif en France. Très vite, les lieux d’apostolats vont se multiplier.

Parallèlement, dans les débuts, va paraître la revue de formation « Tu es Petrus », puis, en 1994, la « Lettre aux amis et bienfaiteurs » petit bulletin régulier sur le ministère de la Fraternité dans l’hexagone.

Tandis que le district se développe encore, les séminaristes francophones organisent pendant l’été des camps d’enfants et d’adolescents au succès grandissant. En 1999, est fondée l’Œuvre des retraites afin de répondre à une demande grandissante de retraites spirituelles. Pour les enfants, le catéchisme « Les trois blancheurs » est lancé, catéchisme qui n’a cessé de susciter l’enthousiasme des familles et qui a été complétement refondu à partir de 2014.

Depuis juillet 2015, c’est l’abbé Benoît Paul-Joseph qui est à la tête du district de France. Le travail ne manque pas : à l’heure actuelle, la Fraternité intervient déjà dans une quarantaine de diocèses français. Cela ne s’arrêtera pas là, car les séminaristes actuellement en formation permettront, une fois prêtres, à de nouveaux apostolats de voir le jour.

En savoir davantage sur la Fraternité Saint-Pierre en France

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑